Fréquencemètre secteur

   

     Ce montage, que nous qualifierons de gadget (définition : objet complètement inutile mais absolument indispensable) permet de surveiller la fréquence du secteur qui, normalement en Europe est de 50 Hz. Elle est fonction de la vitesse des générateurs et variable selon la charge demandée à ceux-ci, la période de la journée, etc.

     A une certaine époque, quand l'électronique était balbutiante, la façon la plus pratique et la plus économique de vérifier cette fréquence était d'utiliser un fréquencemètre à lames vibrantes. Sous forme d'un indicateur de tableau, il laissait apparaître en face avant plusieurs embouts de lame dont la longueur variait progressivement de façon que leur fréquence de résonance (100 Hz pour 50 Hz) corresponde aux graduations du cadran. Comme on le voit sur la figure ci-dessous, c'est un simple électro-aimant de forme allongée qui, par induction fait vibrer les lames.

                                                     

     Voici un appareil de tableau, acquis récemment, qui utilise le même principe :

 

     Celui-ci était utilisé pour contrôler la fréquence de l'alimentation de l'avionique en 125 V et 400 Hz :

     Naturellement cette méthode ne donnait qu'une précision relative et il fallait regarder attentivement quelle lame vibrait avec la plus grande amplitude.
     Par contre, avec notre montage électronique, l'affichage est très lisible avec trois décimales et on pourra vérifier ses indications en comparant la valeur affichée à celle donnée en temps réel sur le site www.mainfrequency.com.
     Les perturbations éventuelles du réseau ne semblent pas influencer la mesure. Cet indicateur pourra également et plus utilement se placer sur le panneau de contrôle d'un groupe électrogène.

     Un autre montage, à base de microcontrôleur (AT89C2051P) a été décrit dans le numéro de janvier 2012 d'Elektor. L'affichage se fait à l'aide d'un bargraph de 11 LED. Le circuit a été redessiné pour s'adapter à un boîtier SAREL avec couvercle transparent.

 

     SCHÉMA

     L'entrée signal étant très sensible, il suffit d'utiliser comme antenne un bout de fil que l'on approchera du transformateur d'alimentation jusqu'à avoir une valeur stable. On le voit sur la photo, c'est le fil vert qui passe sous le transformateur et remonte entre celui-ci et le porte fusible.

CIRCUIT IMPRIMÉ
(Côté composants, cuivre en transparence)

 

 Le strap entre 2 et 15 du LCD est soudé côté cuivre.

 PROGRAMMATION

        - Le fichier Arduino :    (freq_sect.ino)  

 

    RETOUR ACCUEIL